Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

administration

  • Ce monstre tentaculaire de l'administration

    Quand survient le moindre problème en France, on se tourne d'emblée vers les politiques, et on exige des explications. Pourtant, ce ne sont pas nécessairement eux qui sont responsables. Preuve en est, mardi dernier, ma direction m'a envoyé à un congrès à Toronto où j'ai sympathisé avec un fonctionnaire travaillant dans un ministère. Au dîner, nous avons eu avoir une longue discussion et le discours qu'il tenait m'a carrément surpris, car il expliquait que l'administration était à l'origine de la plupart des maux de notre pays. L'un des problèmes récurrents que pose l'administration réside selon lui dans sa nature immuable, car celle-ci justifie pour une bonne part son inertie. Une idée qu'on entend souvent, mais beaucoup moins dans la bouche d'un fonctionnaire de l'Etat. Il expliquait par exemple comment une initiative du chef de l'Etat pouvait être contrecarrée dès lors qu'elle arrivait sur le bureau d'un chef de service, tout simplement en croupissant au milieu d'une pile de documents. C'est que le chef en question n'a pas à faire « oeuvre de diligence » : il sait qu’il sera toujours à son poste à vie, contrairement au ministre et au Président. Cette stabilité autorise donc et favorise l'éloge de la lenteur, pour ne pas dire de l'immobilisme. Mais ce qu'il y aurait de pire, d'après cet homme, c'est la manière dont l'administration est déconnectée du monde réel. L'expérience qu'elle peut avoir de la situation réelle est à peu près nulle, selon lui. L’administration discerne la situation d'après son point de vue, mais ne se soucie pas de la réalité des gens. Ce qui donne lieu à des actions qui, outre le fait qu'elles sont très lentes et onéreuses, sont le plus souvent burlesques. Cet échange m'a rappelé les propos de Michel Camdessus qui évoquait le besoin "d'agiliser" l'administration. Apparemment, cette agilisation est loin d'être gagnée... Je craignais plus ou moins de me morfondre pendant ce congrès à Toronto (il était axé sur le coût de la recherche), mais cette discussion l'a rendu bien plus agréable. Et l'organisation était vraiment un modèle du genre. Au passage, je vous mets en lien le site de l'agence qui s'est chargée de le mettre en oeuvre. Si vous cherchez un organisateur pour ce genre d'événement, ils ont su faire preuve d'un grand professionnalisme, et vous pourrez trouver tous les contacts sur le site de cette agence qui organise ce séminaire au Canada.